La rémunération au mérite !

Sans attendre la fin du déploiement du RIFSEEP dans l’ensemble de la fonction publique, le Gouvernement modifie les modalités de rémunération des fonctionnaires, pour permettre aux employeurs publics de maîtriser leur masse salariale.
On passe d’une rémunération basée sur le grade et l’échelon à une rémunération au mérite, variable d’un agent à l’autre.
Un agent affecté dans un service en sous-effectif et qui fonctionne mal faute de moyens humains et matériels, risque de se voir pénalisé au niveau de sa rémunération, les objectifs individuels et collectifs fixés en début d’année n’étant pas atteints, alors même qu’il a une bonne évaluation.

Lire la suite du tract

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CFECGC FPH *