Clôture du congrès fédéral avec François HOMMERIL, président de la Confédération

C’est à François HOMMERIL qu’il revient de conclure ce 24ème congrés fédéral après que Nathalie MAKARSKI ait fait part de ses craintes et sa détermination faces aux réformes gouvernementales à venir – concernant entre autre la contractualisation croissante et la réforme des retraites – et à la manière du gouvernement de concevoir le dialogue social.

François HOMMERIL s’est tout d’abord félicité de la progression significative, et signifiante, de la Confédération et de la Fédération des Services Publics lors des dernières élections. Pour mémoire, la CFE-CGE est la seule organisation syndicale ayant progressé en voix, rappelant que la CFE-CGC est porteuse d’un certain nombre de valeurs et de vision éclairée de notre société.

Il rappelle le principe de responsabilités, d’engagement professionnel et les preuves à développer des compétences et d’assumer des responsabilités des représentants syndicaux de la CFE-CGC.
C’est par l’engagement professionnel, et derrière cette volonté de chacun de progresser, que le monde social peut progresser. La société doit fonctionner sur une image positive de l’engagement personnel qui bénéficiera à toute la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CFECGC FPH *