Égalité salariale Femmes / Hommes : des actes forts attendus par delà des mesures d’affichage !

Courrier adressé à M. Olivier DUSSOPT – Secrétaire d’état auprès du Ministre de l’Action et des Comptes Publics

Le Président de la République a déclaré l’égalité Femmes-Hommes « Grande cause nationale » du quinquennat. Le ministère de l’Action et des Comptes Publics a entamé des premières concertations sur cette question dans la Fonction publique. Nos organisations attendent des actes forts et ne se contenteront pas de simples mesures d’affichage.

 Le bilan de la mise en application de l’Accord du 8 mars 2013 relatif à l’égalité professionnelle entre les Femmes et les Hommes révèle, qu’après 5 ans, encore trop peu d’avancées concrètes ont été faites.

Lire la suite…

La priorité est donnée à la mobilité « forcée »… en dehors de la fonction publique

Le Gouvernement trouve qu’il y a trop d’agents dans la fonction publique !
Il s’apprête à supprimer au moins 120 000 postes d’ici la fin du quinquennat dans la fonction publique de l’état et dans la fonction publique territoriale.
Il va donc devoir persuader un certain nombre d’agents publics de prendre « volontairement » la porte, de préférence en quittant la fonction publique pour rejoindre le secteur privé.
Finies les mobilités choisies, les formations professionnelles qualifiantes, les préparations de concours, les réorientations professionnelles !…

Lire la suite du tract

Donner un avenir à la Fonction Publique

Cliquer sur l’image pour télécharger le tract

Réunies le 10 avril 2018, les organisations syndicales CFDT – CFE/CGC – CFTC – CGT – FAFP – FO – FSU – UNSA – SOLIDAIRES réaffirment qu’elles ne partagent ni l’orientation, ni la méthode, ni le calendrier proposés par le gouvernement dans son document d’orientation intitulé «Refonder le contrat social avec les agents publics.». Les
organisations ne partagent pas davantage les objectifs poursuivis par le gouvernement consistant à réduire le périmètre de l’action publique avec la perspective d’abandon voire de privatisation de missions publiques.

Porteuses de propositions et de revendications, elles demandent l’ouverture de discussions
sur d’autres bases. Elles exigent un dialogue social respectueux des représentants des personnels.

Le Statut général des fonctionnaires, leurs statuts particuliers et leurs régimes de retraite doivent non seulement être préservés mais aussi développés.

Cliquer ici pour lire la suite et télécharger le tract

Réunion Plénière du Conseil Commun de la Fonction Publique

Se déroule en ce moment au Ministère de l’Economie et des Finances sous la présidence de M. Olivier DUSSOPT – secrétaire d’État chargé du Dialogue social dans la fonction publique et du Partenariat de confiance avec les territoires – une séance plénière du Conseil Supérieur de la Fonction Publique et présence du Directeur Général de la DGAFP, M. Thierry LE GOFF.

Cette réunion portait sur la présentation – par Mme STAFFOLANI et M. MAROTEL (DGAFP) du « Rapport Annuel 2017 sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les homme dans la Fonction Publique« .

La Fédération des Services Publics de la CFE-CGC était représentée par Nathalie MAKARSKI, présidente de la Fédération des Services Publics CFE-CGC, et Emmanuel FLORENTIN, président du SNSH CFE-CGC qui y siégeait à titre d’expert « égalité, mobilité et parcours professionnels » de la fédération. L’occasion pour le président du SNSH de rappeler aux divers personnalités présente l’importance des personnels contractuels de la Fonction Publique Hospitalière et les discriminations salariales dont ces dernier peuvent être victimes.

Nous vous proposons de retrouver ci-après, en vidéo, l’intervention du président du SNSH.

Fonction Publique Hospitalière : un modèle en souffrance !

Depuis de nombreuses années, la fédération des services publiques CFE CGC dénonce un système de santé en souffrance.
L’accélération des rythmes de travail, les réorganisations multiples et anarchiques, l’augmentation constante de l’activité dans une logique purement économique, se font avec un management institutionnel de plus en plus dur et autoritaire.
Dans ce contexte, la fédération des Services Publics CFE CGC dénonce une nette dégradation des conditions de travail; avec un impact défavorable sur la santé et la vie privée des professionnels et une perte du sens profond du soin.

La fédération des services publics CFE CGC rappelle que les professionnels de santé ne sont nullement réfractaires aux changements, qu’ils accompagnent au contraire et de fait, depuis de longues années. Mais ils déplorent les réformes successives des établissements décidées le plus souvent rapidement et sans concertation. Malgré les alertes lancées sur l’épuisement des agents et les risques de mises en dangers des patients, nos décideurs restent indifférents.
» Lire la suite

le 22 mars : Tous mobilisés !

22 mars : grève et manifestations dans la Fonction publique !
A nouveau réunies le 21 février, les organisations CFTC, CGC, CGT, FAFP, FO, FSU et Solidaires ont fait le bilan des réunions bi latérales organisées par le Ministre. Les discussions ouvertes par le gouvernement sur le recours accru aux contractuels, les éléments de rémunération dont celui du mérite, une révision des instances de dialogue social…engagent de profondes remises en cause des missions publiques et une dégradation des conditions de travail des agent-es. C’est aussi une menace réelle contre le Statut Général des fonctionnaires et la fin possible d’une Fonction publique au service de l’intérêt général.
A l’inverse de ces orientations inquiétantes, et de celles contenues dans le programme Action publique 2022, la qualité des services publics à rendre aux usagers sur l’ensemble du territoire, la défense de l’intérêt général, nécessitent la création d’emplois qualifiés pérennes et de qualité, une plus grande reconnaissance du travail et des missions exercées par les agent-es, une amélioration significative de leurs salaires.
» Lire la suite