CHU Dijon : Identification de nos locaux !

Acteurs Santé et le SNSH s’affichent au CHU de Dijon.
Une meilleure visibilité extérieure de nos locaux a été mise en place hier au CHU Dijon Bourgogne par nos soins.

Mieux informer pour mieux accueillir nos collègues du CHU Dijon Bourgogne avec une préoccupation constante : écouter, comprendre et agir au plus près de leurs préoccupations.

Nous demeurons ouverts durant la période estivale !
N’hésitez pas à nous contacter et excellentes vacances à toutes et tous.



Congés bonifiés : la CFE-CGC entendue

Reçu en audience, le 27 mai 2019, par le conseiller outre mer à la Présidence de la République sur le sujet des congés bonifiés, le délégué fédéral, Cédric BOYER a proposé de laisser le choix aux agents entre :

  • la formule actuellement en vigueur
  • et la nouvelle formule proposée par le gouvernement, à savoir
    « partir plus souvent mais moins longtemps ».

Le 14 juin, nous apprenons que cette proposition a été entendue, le gouvernement laissera le choix aux agents ultramarins !

Télécharger le tract

Journée Internationale des Infirmières

Au travers d’un message facebook, Nathalie MAKARSIPrésidente de la Fédération des Services Publics CFE-CGC – rend hommage aux personnels infirmiers en général et ceux de nos services publics en particulier.
Personnels parfois en souffrance, burn-out, sous-effectifs, flux tendus, qui méritent toute notre estime et notre soutien.
La CGE-CGC Fonction Publique Hospitalière est à vos côtés au travers des syndicats Acteurs-Santé et SNSH pour vous accompagner au quotidien.

Le 12 mai est la journée internationale des infirmiers et infirmières

C’est l’occasion de rendre hommage à ces femmes et ces hommes qui méritent la reconnaissance de tous. 

Compétences, professionnalisme, compassion, altruisme sont les qualités humaines pour exercer ce métier de cœur et d’action dans des conditions de plus en plus difficiles.

Merci pour votre soutien, votre réconfort, vos sourires qui contribuent à soulager ceux qui souffrent.

Nathalie MAKARSKI – Présidente de Fédération des Services Publics CFE-CGC

Le CHU Nord de St-Etienne recherche des médecins réanimateurs

Sur l’idée de la série “Agence Tous Risques”, les personnels infirmiers du CHU Nord St Etienne font appel aux bonne volontés pour trouver les médecins réanimateurs anesthésistes.
Une vidéo originale qui reflète tout à la fois l’investissement des équipes de soins hospitalière mais également la souffrance des personnels, les effectifs en tension dont nos établissements de soins sont les victimes.
Nos hôpitaux ne peuvent être gérés uniquement que sur des contingences financières. L’humain doit être au cœur de notre système de santé.

CHU Dijon Bourgogne : prise de contact organisations syndicales – Direction Générale

en vertu du droit à l'image nous ne publions pas de photos

Ce matin avait lieu une première rencontre officielle entre Mme Nadiège BAILLE – Directrice Générale nouvellement nommée du CHU Dijon Bourgogne– et les organisations syndicales représentatives des personnels de l’établissement, dont
Acteurs Santé CFE-CGC et le SNSH CFE-CGC.

Des discussions franches et cordiales à l’occasion de cette prise officielle de contact qui permettront d’aborder de manière plus concrète les problématiques qui sont les nôtres lors de prochaines réunion bilatérales et dont nous souhaitions réserver la “primeur” à Mme la Directrice Générale.

Chacun a pu redire son attachement et l’importance de ces espaces de dialogue où la pensée et la parole peuvent s’exprimer librement, mais également notre attachement collectif aux valeurs d’un service public de qualité au service de nos concitoyens.

Le reste des échanges demeurera en “off”.

Nouvelles journées de formation “CTE” des élus CFE-CGC du CHU de Dijon

Deux nouvelles journées de formation des élus “Acteurs-Santé” et “SNSH” CFE-CGC au Comité Technique d’Etablissement du CHU de Dijon.

Au programme de ces deux nouvelles journées : identifier les moyens d’action en tant que membre du CTE, pour peser sur les décisions liées à l’organisation de l’établissement et élaborer avec les autres représentants du personnel une stratégie d’action ; compétences du CTE ; le CTE et les autres instances ; les grands domaines d’intervention ; les principaux éléments sur le fonctionnement ; la démarche des élus du CTE.

Deux nouvelles journées, pour que vous représentants soient encore mieux armés pour défendre les intérêts des agents publics.

Réforme de la Fonction Publique : un (pseudo) dialogue à marche forcée !

Alors que cette réforme vient tout juste d’être présentée le 13 février dans le cadre du Conseil Commun de la Fonction Publique, notre Ministère vient royalement d’octroyer aux Oganisations Syndicales (OS) une semaine pour présenter des amendements !
Entre ces deux échéances trois réunions « techniques » en quatre jours !!!
Pour la Fédération des Services Publics CFE CGC, ce timing est scandaleux et en dit long de la considération ministérielle !
Ce projet de réforme va impacter indéniablement l’ensemble des agents et des services et vise aussi à fragiliser les organisations syndicales en limitant leur rôle paritaire.
Oui la CFECGC est un syndicat réformiste ! Mais il l’est dans le cadre d’un double impératif : améliorer la qualité des services accordée aux citoyens et redonner de véritables conditions de travail aux agents publics !

Tract CFE-CGC SP

Télécharger le tract au complet !

Rapport de la Cour des Comptes : Les urgences hospitalières : des services toujours trop sollicités

Lire le rapport concernant les urgences hospitalières

En 2016, les services d’urgence des établissements de santé, principalement publics, ont accueilli 21,2 millions de passages pour un coût de 3,1 Md€ à la charge de l’assurance maladie et des autres financeurs (complémentaires santé et ménages).

En 2014, la Cour faisait le constat d’une augmentation continue du recours aux services d’urgence hospitaliers, portant essentiellement sur les passages non suivis d’hospitalisation. Elle soulignait leur rôle dans la prise en charge de soins non programmés, faute notamment de réponse suffisante de la part de la médecine de ville. Elle relevait également des failles en termes de tensions hospitalières, d’inadéquation des prises en charge et de faiblesse du recueil de données, cette situation faisant obstacle à des analyses fines des caractéristiques des patients venant aux urgences.

Dans ce contexte, la Cour appelait à une redéfinition du rôle des services d’urgence dans le système de soins et formulait cinq recommandations visant à généraliser les nouveaux modes d’organisation interne des urgences qui ont fait la preuve de leur efficacité ; à faire évoluer la tarification en vue d’améliorer l’efficience des urgences ; à mesurer et analyser les « passages évitables » aux urgences de patients dont la prise en charge aurait pu être assurée en ville ; et à renforcer l’offre disponible en ville dans le cadre notamment de structures dotées d’un plateau technique léger et aux horaires de la permanence des soins.

1 2 3 7