Projet de loi de “transformation de la Fonction Publique”

Le Gouvernement a déposé le 27 mars , son projet de Loi de “Transformation de la Fonction Publique”. Parmi ces transformations, le Gouvernement – qui prétend avoir dialogué avec les organisations syndicales – souhaite imposer :

“En matière de dialogue social, le projet de loi procède à une simplification de l’organisation des instances, une déconcentration des décisions et un recentrage sur les questions les plus qualitatives pour les agents :
– une instance unique, le comité social, est chargée d’examiner l’ensemble des questions collectives, en lieu et place du comité technique et du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ;
– les commissions administratives paritaires sont recentrées sur le champ disciplinaire et les situations individuelles les plus délicates ;
– la place de la négociation collective dans la fonction publique est renforcée, afin que des accords majoritaires puissent être conclus au niveau national, comme au niveau local, et avoir une portée juridique.”

Projet de loi de transformation de la Fonction Publique

Retrouvez les positions de la CFE-CGC dans notre rubrique “Tracts”

Nouvelles journées de formation “CTE” des élus CFE-CGC du CHU de Dijon

Deux nouvelles journées de formation des élus “Acteurs-Santé” et “SNSH” CFE-CGC au Comité Technique d’Etablissement du CHU de Dijon.

Au programme de ces deux nouvelles journées : identifier les moyens d’action en tant que membre du CTE, pour peser sur les décisions liées à l’organisation de l’établissement et élaborer avec les autres représentants du personnel une stratégie d’action ; compétences du CTE ; le CTE et les autres instances ; les grands domaines d’intervention ; les principaux éléments sur le fonctionnement ; la démarche des élus du CTE.

Deux nouvelles journées, pour que vous représentants soient encore mieux armés pour défendre les intérêts des agents publics.

Grève unitaire du 9 mai 2019

Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires, et UNSA de la Fonction publique
affirment de nouveau leur attachement aux valeurs du service public et à une Fonction publique au service de toutes et tous,
porteuse de l’intérêt général.
Depuis de nombreux mois, en dépit de leurs revendications et propositions, elles constatent que le pouvoir exécutif poursuit une politique contraire aux intérêts de la population, néfaste pour les missions publiques et pour les agent-e-s. Le
gouvernement pratique le double langage en prônant la modernisation de la Fonction publique et le respect des agent-e-s
public-que-s, alors même qu’il ne revalorise pas leur rémunération, qu’il supprime des postes, engendrant une forte
dégradation des conditions de travail, et veut affaiblir leurs droits et garanties.
Les personnels, avec leurs organisations syndicales, revendiquent l’augmentation de la valeur du point d’indice afin d’améliorer leur pouvoir d’achat, la suppression du jour de carence et rappellent leur opposition aux 120 000 nouvelles suppressions de postes annoncées.

» Lire la suite

Le mal logement des agents publics ne doit plus être une fatalité

L’ensemble des agents publics, ceux qui nous protègent, nous soignent, nous dispensent l’enseignement …, éprouve les plus grandes difficultés pour se loger sur la plaque parisienne mais également dans les plus grandes métropoles de France.
Le défi auquel chaque agent public (et sa famille) est confronté consiste à trouver un logement décent à proximité de son travail, avec un loyer compatible avec le niveau de ses ressources.
Sur ce point, la Fédération des Services Publics CFE CGC veut et va s’engager pour permettre aux agents et à leur famille d’être logés dignement. Des propositions concrètes ont pourtant été présentées aux plus hautes autorités en charge de la politique du logement, mais en vain ! Un mur administratif qui se dresse comme un rempart au bon sens !

» Lire la suite

Formation syndicale des élus du “Syndicat National des Scientifiques Hospitaliers” et “Acteurs Santé” du CHU Dijon Bourgogne

Dans le prolongement des élections professionnelles de 2018, les élus CFE-CGC du CHU de Dijon Bourgogne (SNSH et Acteurs Santé) se sont retrouvés pour 3 journées de formation syndicale poussée.
Ces trois journées ont permis de balayer le fonctionnement global de nos établissements de santé en termes de fonctionnement, positionnement, budgets (EPRD, CAF, etc…), etc…
Deux autres journées de formation auront lieu prochainement plus axées sur le rôle des CAP et CCP.

Des équipes motivées au service des personnels de la Fonction Publique Hospitalière.

Réforme de la Fonction Publique – Interview de Nathalie MAKARSKI

En France, la réforme de la fonction publique a franchi une étape décisive avec sa présentation en Conseil des Ministres.  Le texte sera examiné demain (jeudi) à l’Assemblée nationale. Défendu par le gouvernement comme une nécessité pour rendre la fonction publique plus réactive face aux nouvelles attentes des citoyens, le projet de loi prévoit la suppression de 120 000 postes d’ici à 2022 sur les effectifs de l’Etat, ceux des hôpitaux et des territoires. Une orientation strictement budgétaire, selon les syndicats, et qui risque d’aboutir à une précarisation des services publics, estime Nathalie Makarski, Présidente des Services publics CFE-CGC au micro d’Agnieszka Kumor

Séance plénière du CIAS : la CFE-CGC réagit !

À l’heure où les agents publics subissent des réformes successives et très contraignantes au point d’impacter considérablement leurs conditions de travail et leur qualité de vie ;
Alors que le budget dit « social », nettement insuffisant au regard de ce qu’il devrait légitimement apporter aux fidèles serviteurs de l’État, est en constante diminution malgré le nombre de bénéficiaires qui augmentent ;
Alors que la CFE-CGC dénonce depuis plusieurs années une sous-consommation systématique et quasi-organisée de ces crédits d’action sociale ;
Voilà que désormais, lors de la séance plénière du CIAS du 11 avril 2019, le représentant de l’Administration (DGAFP) se réjouit
de l’économie de 6,8 M€ réalisée sur le budget action sociale des agents !!

» Lire la suite

Décret n° 2019-138 du 26 février 2019 relatif aux dispositifs indemnitaires d’accompagnement des agents dans leurs transitions professionnelles

Publics concernés : agents publics de la fonction publique d’Etat. 
Objet : modification des dispositifs d’accompagnement des restructurations. 
Entrée en vigueur : le décret entre en vigueur le 1er janvier 2019 . 
Notice : le décret modifie les dispositifs indemnitaires visant à accompagner les agents dans leurs transitions professionnelles consécutives à une mobilité imposée du fait d’une réorganisation de service ou de suppression de poste. 
Références : les textes modifiés par le présent décret peuvent être consultés, dans leurs rédactions issues de cette modification, sur le site Légifrance (https://www.legifrance.gouv.fr).

Retrouvez le texte en intégralité

Revue de presse : Le projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé présenté en conseil des ministres

PARIS, 13 février 2019 (APMnews) – La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a présenté
mercredi en conseil des ministres le projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système
de santé.
Ce texte doit permettre à l’exécutif de traduire dans la loi une partie de la stratégie “Ma santé 2022”,
présentée par le président de la République, Emmanuel Macron, le 18 septembre 2018 et qui comportait
54 mesures (cf dépêche du 18/09/2018 à 16:08).
Cette stratégie quinquennale s’appuyait en partie sur la concertation lancée en février 2018 par l’exécutif
sur plusieurs chantiers (qualité et pertinenhttps://www.cfecgc-fph.com/wp-content/uploads/2019/02/Projet-de-Loi-Sante-Revue-de-presse.pdfce des soins, virage numérique, formation et qualité de vie au
travail des professionnels de santé, et organisation territoriale des soins) (cf dépêche du 13/02/2018 à
08:49 et dépêche du 13/02/2018 à 18:39). La réflexion sur les modes de financement et de régulation
vient tout juste d’aboutir (cf dépêche du 29/01/2019 à 11:00).

Lire la suite de la dépêche

Source : PARIS, 13 février 2019 (APMnews)

Clôture du congrès fédéral avec François HOMMERIL, président de la Confédération

C’est à François HOMMERIL qu’il revient de conclure ce 24ème congrés fédéral après que Nathalie MAKARSKI ait fait part de ses craintes et sa détermination faces aux réformes gouvernementales à venir – concernant entre autre la contractualisation croissante et la réforme des retraites – et à la manière du gouvernement de concevoir le dialogue social.

François HOMMERIL s’est tout d’abord félicité de la progression significative, et signifiante, de la Confédération et de la Fédération des Services Publics lors des dernières élections. Pour mémoire, la CFE-CGE est la seule organisation syndicale ayant progressé en voix, rappelant que la CFE-CGC est porteuse d’un certain nombre de valeurs et de vision éclairée de notre société.

Il rappelle le principe de responsabilités, d’engagement professionnel et les preuves à développer des compétences et d’assumer des responsabilités des représentants syndicaux de la CFE-CGC.
C’est par l’engagement professionnel, et derrière cette volonté de chacun de progresser, que le monde social peut progresser. La société doit fonctionner sur une image positive de l’engagement personnel qui bénéficiera à toute la société.

1 2 3 4 9