Signalétique syndicale “Acteurs Santé” et “SNSH” CFE-CGC au CHU de Dijon

Les locaux syndicaux de la CFE-CGC (Syndicats Acteurs Santé et SNSH) du CHU de Dijon, suite aux excellents résultats des élections professionnelles 2018 se sont étendus.
Un petit relooking en terme de signalétique à l’extérieur des locaux pour plus de visibilité et accueil des personnels du CHU Dijon Bourgogne.

Mobilisés dans l’unité pour l’avenir de la Fonction publique

Les organisations syndicales de la Fonction publique CFDT, CFE CGC, CFTC, CGT, FA FP, FO, FSU, Solidaires, UNSA se sont réunies le 19 février. Alors que le projet de loi dit « de transformation de la Fonction publique » vient de faire l’objet d’une première présentation, elles condamnent la méthode gouvernementale consistant à imposer des mesures contre l’avis des organisations syndicales représentatives des plus de 5 millions d’agent.e.s de la Fonction publique.

Elles alertent avec force sur les dangers que recèle le projet de loi Fonction publique. A l’inverse de la remise en cause des principales compétences des organismes consultatifs et du recours accru au contrat que cherche à imposer le gouvernement, nos organisations syndicales estiment indispensable de faire vivre la démocratie sociale par une plus grande prise en compte des mandats des représentant.e.s des personnels, d’une part et, d’autre part, de mettre en oeuvre un large plan de titularisation des agent.e.s contractuel.le.s.

Tract intersyndicale

Lire le tract en entier

CHU Dijon Bourgogne – Préparation de la 1ère Commission Consultative Paritaire (CCP) Côte d’Or

Séance de travail intensif des élus CFE-CGC (Emmanuel FLORENTIN au titre du SNSH CFE-CGC, Micheline BARREAUX et Philippe GORILLOT au titre d’Acteurs Santé CFE-CGC) au CHU Dijon Bourgogne pour la préparation de la première réunion de la Commission Consultative Paritaire (CCP) contractuelle départementale (21 – Côte d’Or).
Nous déplorons d’ores et déjà que cette première réunion de ces commissions – constituées par le décret 2015-1434 – se voient attribuées la lourde tâche de statuer sur le licenciement de 5 personnel contractuels de la Fonction Publique Hospitalière.
La CFE-CGC demeure fermement opposée à la contractualisation croissante voulue par le “Gouvernement Philippe”. Malheureusement force est de constater que, dans la réalité des faits, les personnels contractuels représentent à l’heure actuelle environ 25% de la Fonction Publique Hospitalière (FPH).
Nos représentants mettront toute leur énergie pour défendre les personnels contractuels, dont l’investissement est à saluer au sein de nos établissements, qui ne sauraient être considérés comme de simples variables d’ajustement financier des CHUs /CHs.

Rapport de la Cour des Comptes : Les urgences hospitalières : des services toujours trop sollicités

Lire le rapport concernant les urgences hospitalières

En 2016, les services d’urgence des établissements de santé, principalement publics, ont accueilli 21,2 millions de passages pour un coût de 3,1 Md€ à la charge de l’assurance maladie et des autres financeurs (complémentaires santé et ménages).

En 2014, la Cour faisait le constat d’une augmentation continue du recours aux services d’urgence hospitaliers, portant essentiellement sur les passages non suivis d’hospitalisation. Elle soulignait leur rôle dans la prise en charge de soins non programmés, faute notamment de réponse suffisante de la part de la médecine de ville. Elle relevait également des failles en termes de tensions hospitalières, d’inadéquation des prises en charge et de faiblesse du recueil de données, cette situation faisant obstacle à des analyses fines des caractéristiques des patients venant aux urgences.

Dans ce contexte, la Cour appelait à une redéfinition du rôle des services d’urgence dans le système de soins et formulait cinq recommandations visant à généraliser les nouveaux modes d’organisation interne des urgences qui ont fait la preuve de leur efficacité ; à faire évoluer la tarification en vue d’améliorer l’efficience des urgences ; à mesurer et analyser les « passages évitables » aux urgences de patients dont la prise en charge aurait pu être assurée en ville ; et à renforcer l’offre disponible en ville dans le cadre notamment de structures dotées d’un plateau technique léger et aux horaires de la permanence des soins.

Les contractuels ne sont pas des sous fonctionnaires !

Ils étaient autrefois considérés comme de simples variables d’ajustement. Mais, depuis l’entrée en vigueur de la loi du 13 juillet 1983, leur rôle a changé. Les contractuels, ces agents recrutés sous contrat de droit public, sont devenus indispensables au fonctionnement de l’administration.
Répondant à une mutation profonde du rôle de l’Etat, dont les missions se sont sensiblement diversifiées, leur recrutement permet à l’administration de disposer rapidement et efficacement de compétences spécialisées. A tel point que les non titulaires constituent désormais près d’un quart des effectifs de la fonction publique.

LesEchos.fr

Lire la suite de l’article en cliquant sur ce lien

Nouvelles grilles indiciaires des ingénieurs

Dans le prolongement de la remise en oeuvre de la PPCR qui avait été reportée d’un an par le gouvernement, la revalorisation des grilles indiciaires des quatre ingénieurs

Dans la cadre de la reprise de la PPCR, les grilles du corps des ingénieurs ont été revues.
Vous trouverez ci-après mais également sur notre page dédiée les nouvelles grilles indiciaires dont la mise en oeuvre s’étalera entre 2019 et 2012.
Rmq: Il s’agit là d’un salaire net mensuel estimé sur la base de ~ 3,78 € par point d’IM

Ingénieur Hospitalier

Grille applicable au
1er janvier 2017
ÉCHELONDURÉE MOYENNE ANCIENNETEINDICE
BRUT
INDICE MAJORÉSalaire net estimé
1er échelon1 an 6 mois434383         1 448 €
2e échelon2 ans464406         1 535 €
3e échelon2 ans505435         1 644 €
4e échelon2 ans 6 mois551468         1 769 €
5e échelon3 ans597503         1 901 €
6e échelon4 ans633530         2 003 €
7e échelon4 ans679565         2 136 €
8e échelon4 ans724599         2 264 €
9e échelon4 ans758625         2 363 €
10e échelon810664         2 510 €

Retrouvez l’intégralité des grilles sur cette page http://www.snsh.info/acces-adherents/grilles-indiciaires-ingenieurs/

Les réformes ne peuvent pas se faire contre les agents publics et leurs représentants !

Télécharger la lettre d’info

Pour la présidente de la Fédération des services publics de la CFECGC, Nathalie Makarski, “si les agents publics ne veulent pas donner un chèque en blanc au gouvernement, ils doivent voter le plus largement possible” aux élections professionnelles du jeudi 6 décembre.

Interview à retrouver sur ce lien.

1 2 3 4 8