Le gouvernement vient de réussir le tour de force de mettre l’ensemble des organisations syndicales dans la rue !

Le gouvernement vient de réussir le tour de force de mettre l’ensemble des organisations syndicales dans la rue !
La cause : un projet de réforme dans la fonction publique attentatoire aux statuts de la fonction publique et aux droits
des agents.

  • Ce projet c’est :
    • Une menace sur les principes d’égalité et de neutralité des agents ;
    • Un recours systématique aux contrats ;
    • Une remise en cause des commissions administratives paritaires
    • avec perte des garanties fondamentales (transparence, égalité de
    • traitement, indépendance) ;
    • Une fusion CT et CHSCT remettant en cause le niveau d’expertise
    • de chaque échelon ;
    • Un transfert ou abandon de missions vers le secteur privé avec à
    • la clé la suppression de 120000 emplois par mobilité contrainte etc…
» Lire la suite

Grève unitaire du 9 mai 2019

Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires, et UNSA de la Fonction publique
affirment de nouveau leur attachement aux valeurs du service public et à une Fonction publique au service de toutes et tous,
porteuse de l’intérêt général.
Depuis de nombreux mois, en dépit de leurs revendications et propositions, elles constatent que le pouvoir exécutif poursuit une politique contraire aux intérêts de la population, néfaste pour les missions publiques et pour les agent-e-s. Le
gouvernement pratique le double langage en prônant la modernisation de la Fonction publique et le respect des agent-e-s
public-que-s, alors même qu’il ne revalorise pas leur rémunération, qu’il supprime des postes, engendrant une forte
dégradation des conditions de travail, et veut affaiblir leurs droits et garanties.
Les personnels, avec leurs organisations syndicales, revendiquent l’augmentation de la valeur du point d’indice afin d’améliorer leur pouvoir d’achat, la suppression du jour de carence et rappellent leur opposition aux 120 000 nouvelles suppressions de postes annoncées.

» Lire la suite

Réforme de la Fonction Publique – Interview de Nathalie MAKARSKI

En France, la réforme de la fonction publique a franchi une étape décisive avec sa présentation en Conseil des Ministres.  Le texte sera examiné demain (jeudi) à l’Assemblée nationale. Défendu par le gouvernement comme une nécessité pour rendre la fonction publique plus réactive face aux nouvelles attentes des citoyens, le projet de loi prévoit la suppression de 120 000 postes d’ici à 2022 sur les effectifs de l’Etat, ceux des hôpitaux et des territoires. Une orientation strictement budgétaire, selon les syndicats, et qui risque d’aboutir à une précarisation des services publics, estime Nathalie Makarski, Présidente des Services publics CFE-CGC au micro d’Agnieszka Kumor

Séance plénière du CIAS : la CFE-CGC réagit !

À l’heure où les agents publics subissent des réformes successives et très contraignantes au point d’impacter considérablement leurs conditions de travail et leur qualité de vie ;
Alors que le budget dit « social », nettement insuffisant au regard de ce qu’il devrait légitimement apporter aux fidèles serviteurs de l’État, est en constante diminution malgré le nombre de bénéficiaires qui augmentent ;
Alors que la CFE-CGC dénonce depuis plusieurs années une sous-consommation systématique et quasi-organisée de ces crédits d’action sociale ;
Voilà que désormais, lors de la séance plénière du CIAS du 11 avril 2019, le représentant de l’Administration (DGAFP) se réjouit
de l’économie de 6,8 M€ réalisée sur le budget action sociale des agents !!

» Lire la suite

Mobilisés dans l’unité pour l’avenir de la Fonction publique

Les organisations syndicales de la Fonction publique CFDT, CFE CGC, CFTC, CGT, FA FP, FO, FSU, Solidaires, UNSA se sont réunies le 19 février. Alors que le projet de loi dit « de transformation de la Fonction publique » vient de faire l’objet d’une première présentation, elles condamnent la méthode gouvernementale consistant à imposer des mesures contre l’avis des organisations syndicales représentatives des plus de 5 millions d’agent.e.s de la Fonction publique.

Elles alertent avec force sur les dangers que recèle le projet de loi Fonction publique. A l’inverse de la remise en cause des principales compétences des organismes consultatifs et du recours accru au contrat que cherche à imposer le gouvernement, nos organisations syndicales estiment indispensable de faire vivre la démocratie sociale par une plus grande prise en compte des mandats des représentant.e.s des personnels, d’une part et, d’autre part, de mettre en oeuvre un large plan de titularisation des agent.e.s contractuel.le.s.

Tract intersyndicale

Lire le tract en entier

Réforme de la Fonction Publique : un (pseudo) dialogue à marche forcée !

Alors que cette réforme vient tout juste d’être présentée le 13 février dans le cadre du Conseil Commun de la Fonction Publique, notre Ministère vient royalement d’octroyer aux Oganisations Syndicales (OS) une semaine pour présenter des amendements !
Entre ces deux échéances trois réunions « techniques » en quatre jours !!!
Pour la Fédération des Services Publics CFE CGC, ce timing est scandaleux et en dit long de la considération ministérielle !
Ce projet de réforme va impacter indéniablement l’ensemble des agents et des services et vise aussi à fragiliser les organisations syndicales en limitant leur rôle paritaire.
Oui la CFECGC est un syndicat réformiste ! Mais il l’est dans le cadre d’un double impératif : améliorer la qualité des services accordée aux citoyens et redonner de véritables conditions de travail aux agents publics !

Tract CFE-CGC SP

Télécharger le tract au complet !

1 2 3 4