Séance plénière du CIAS : la CFE-CGC réagit !

À l’heure où les agents publics subissent des réformes successives et très contraignantes au point d’impacter considérablement leurs conditions de travail et leur qualité de vie ;
Alors que le budget dit « social », nettement insuffisant au regard de ce qu’il devrait légitimement apporter aux fidèles serviteurs de l’État, est en constante diminution malgré le nombre de bénéficiaires qui augmentent ;
Alors que la CFE-CGC dénonce depuis plusieurs années une sous-consommation systématique et quasi-organisée de ces crédits d’action sociale ;
Voilà que désormais, lors de la séance plénière du CIAS du 11 avril 2019, le représentant de l’Administration (DGAFP) se réjouit
de l’économie de 6,8 M€ réalisée sur le budget action sociale des agents !!

» Lire la suite

Signalétique syndicale “Acteurs Santé” et “SNSH” CFE-CGC au CHU de Dijon

Les locaux syndicaux de la CFE-CGC (Syndicats Acteurs Santé et SNSH) du CHU de Dijon, suite aux excellents résultats des élections professionnelles 2018 se sont étendus.
Un petit relooking en terme de signalétique à l’extérieur des locaux pour plus de visibilité et accueil des personnels du CHU Dijon Bourgogne.

Décret n° 2019-138 du 26 février 2019 relatif aux dispositifs indemnitaires d’accompagnement des agents dans leurs transitions professionnelles

Publics concernés : agents publics de la fonction publique d’Etat. 
Objet : modification des dispositifs d’accompagnement des restructurations. 
Entrée en vigueur : le décret entre en vigueur le 1er janvier 2019 . 
Notice : le décret modifie les dispositifs indemnitaires visant à accompagner les agents dans leurs transitions professionnelles consécutives à une mobilité imposée du fait d’une réorganisation de service ou de suppression de poste. 
Références : les textes modifiés par le présent décret peuvent être consultés, dans leurs rédactions issues de cette modification, sur le site Légifrance (https://www.legifrance.gouv.fr).

Retrouvez le texte en intégralité

Mobilisés dans l’unité pour l’avenir de la Fonction publique

Les organisations syndicales de la Fonction publique CFDT, CFE CGC, CFTC, CGT, FA FP, FO, FSU, Solidaires, UNSA se sont réunies le 19 février. Alors que le projet de loi dit « de transformation de la Fonction publique » vient de faire l’objet d’une première présentation, elles condamnent la méthode gouvernementale consistant à imposer des mesures contre l’avis des organisations syndicales représentatives des plus de 5 millions d’agent.e.s de la Fonction publique.

Elles alertent avec force sur les dangers que recèle le projet de loi Fonction publique. A l’inverse de la remise en cause des principales compétences des organismes consultatifs et du recours accru au contrat que cherche à imposer le gouvernement, nos organisations syndicales estiment indispensable de faire vivre la démocratie sociale par une plus grande prise en compte des mandats des représentant.e.s des personnels, d’une part et, d’autre part, de mettre en oeuvre un large plan de titularisation des agent.e.s contractuel.le.s.

Tract intersyndicale

Lire le tract en entier

Réforme de la Fonction Publique : un (pseudo) dialogue à marche forcée !

Alors que cette réforme vient tout juste d’être présentée le 13 février dans le cadre du Conseil Commun de la Fonction Publique, notre Ministère vient royalement d’octroyer aux Oganisations Syndicales (OS) une semaine pour présenter des amendements !
Entre ces deux échéances trois réunions « techniques » en quatre jours !!!
Pour la Fédération des Services Publics CFE CGC, ce timing est scandaleux et en dit long de la considération ministérielle !
Ce projet de réforme va impacter indéniablement l’ensemble des agents et des services et vise aussi à fragiliser les organisations syndicales en limitant leur rôle paritaire.
Oui la CFECGC est un syndicat réformiste ! Mais il l’est dans le cadre d’un double impératif : améliorer la qualité des services accordée aux citoyens et redonner de véritables conditions de travail aux agents publics !

Tract CFE-CGC SP

Télécharger le tract au complet !

CHU Dijon Bourgogne – Préparation de la 1ère Commission Consultative Paritaire (CCP) Côte d’Or

Séance de travail intensif des élus CFE-CGC (Emmanuel FLORENTIN au titre du SNSH CFE-CGC, Micheline BARREAUX et Philippe GORILLOT au titre d’Acteurs Santé CFE-CGC) au CHU Dijon Bourgogne pour la préparation de la première réunion de la Commission Consultative Paritaire (CCP) contractuelle départementale (21 – Côte d’Or).
Nous déplorons d’ores et déjà que cette première réunion de ces commissions – constituées par le décret 2015-1434 – se voient attribuées la lourde tâche de statuer sur le licenciement de 5 personnel contractuels de la Fonction Publique Hospitalière.
La CFE-CGC demeure fermement opposée à la contractualisation croissante voulue par le “Gouvernement Philippe”. Malheureusement force est de constater que, dans la réalité des faits, les personnels contractuels représentent à l’heure actuelle environ 25% de la Fonction Publique Hospitalière (FPH).
Nos représentants mettront toute leur énergie pour défendre les personnels contractuels, dont l’investissement est à saluer au sein de nos établissements, qui ne sauraient être considérés comme de simples variables d’ajustement financier des CHUs /CHs.

Revue de presse : Le projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé présenté en conseil des ministres

PARIS, 13 février 2019 (APMnews) – La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, a présenté
mercredi en conseil des ministres le projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système
de santé.
Ce texte doit permettre à l’exécutif de traduire dans la loi une partie de la stratégie “Ma santé 2022”,
présentée par le président de la République, Emmanuel Macron, le 18 septembre 2018 et qui comportait
54 mesures (cf dépêche du 18/09/2018 à 16:08).
Cette stratégie quinquennale s’appuyait en partie sur la concertation lancée en février 2018 par l’exécutif
sur plusieurs chantiers (qualité et pertinenhttps://www.cfecgc-fph.com/wp-content/uploads/2019/02/Projet-de-Loi-Sante-Revue-de-presse.pdfce des soins, virage numérique, formation et qualité de vie au
travail des professionnels de santé, et organisation territoriale des soins) (cf dépêche du 13/02/2018 à
08:49 et dépêche du 13/02/2018 à 18:39). La réflexion sur les modes de financement et de régulation
vient tout juste d’aboutir (cf dépêche du 29/01/2019 à 11:00).

Lire la suite de la dépêche

Source : PARIS, 13 février 2019 (APMnews)

Clôture du congrès fédéral avec François HOMMERIL, président de la Confédération

C’est à François HOMMERIL qu’il revient de conclure ce 24ème congrés fédéral après que Nathalie MAKARSKI ait fait part de ses craintes et sa détermination faces aux réformes gouvernementales à venir – concernant entre autre la contractualisation croissante et la réforme des retraites – et à la manière du gouvernement de concevoir le dialogue social.

François HOMMERIL s’est tout d’abord félicité de la progression significative, et signifiante, de la Confédération et de la Fédération des Services Publics lors des dernières élections. Pour mémoire, la CFE-CGE est la seule organisation syndicale ayant progressé en voix, rappelant que la CFE-CGC est porteuse d’un certain nombre de valeurs et de vision éclairée de notre société.

Il rappelle le principe de responsabilités, d’engagement professionnel et les preuves à développer des compétences et d’assumer des responsabilités des représentants syndicaux de la CFE-CGC.
C’est par l’engagement professionnel, et derrière cette volonté de chacun de progresser, que le monde social peut progresser. La société doit fonctionner sur une image positive de l’engagement personnel qui bénéficiera à toute la société.

1 2 3 4 5 14